Archives pour la catégorie Circulation

Tous les articles sur la circulation et les aménagements cyclables du bassin annécien.

Communiqué de presse 19/11/18 – Annecy entretient sa dépendance au « tout-voiture »

En fin de semaine dernière, Annecy a fait marche arrière sur l’aménagement de couloirs bus avenue de Genève… à cause des embouteillages de voitures créés.
La veille, Annecy était paralysée pendant 2 heures à cause d’un accrochage sur l’autoroute. Des milliers de personnes arrivaient en retard au travail. A cause d’un simple accrochage…

Annecy, un monstre routier

Ces 2 nouvelles sont symptomatiques de la situation d’Annecy : un monstre routier avec lequel il va falloir vivre. Car plus le temps passe, plus le changement de cap sera ardu :
Des bus efficaces ? Impossible, ils n’ont plus de place pour passer
Le vélo ? Les cyclistes roulent sur les trottoirs par peur du trafic routier.
La politique de transport de notre agglomération ? Du saupoudrage pour le vélo et les transports en commun, et une volonté de fond de continuer à privilégier la voiture.

Les aménagements « tout voiture » ont la vie belle à Annecy : déviation de Pringy, élargissement de l’autoroute, doublement du contournement Ouest, tunnel sous le Semnoz. Sur ce dernier projet, le trafic voiture augmentera de 44% à St Jorioz et le BHNS – qui ne sert que de greenwashing – absorbera au mieux 0,9% de trafic supplémentaire en rive ouest.

En parallèle l’agglomération fait marche arrière sur ces quelques centaines de mètres de site propre – qui faciliteraient également la vie des cyclistes – après seulement 2 semaines de test. Effectivement ce n’est pas en 2 semaines que l’on va changer ses habitudes de transport, prendre l’habitude d’utiliser un parking relais ou encore passer au vélo.

Notre agglomération entretient ainsi avec brio 70 années d’aménagement du territoire axées sur le « tout routier », conduisant à la dépendance des Français à la voiture, avec les conséquences qu’on a pu voir ce week-end.

Embouteillages, pollution, bruit, insécurité routière, coût. Va-t-on devoir continuer à adapter notre vie à la voiture ?

Ou sinon ?

Si vous voulez un autre avenir pour votre ville, exprimez-vous, dites que vous n’êtes pas d’accord avec cette vision digne des années 70, écrivez à vos élus, participez à la concertation publique sur le tunnel sous le Semnoz, et demandez à ce qu’Annecy oriente enfin de manière cohérente l’ensemble de sa politique transport vers des alternatives à la voiture.
Il n’est pas trop tard !

Le tunnel sous le Semnoz: Roule & Co vous éclaire !

Nous avons lancé une campagne d’éclairage sur notre page Facebook pour vous en dire un peu plus sur le projet du tunnel sous le Semnoz .. Ou au moins, vous dire ce que les communications officielles ne vous ont pas dit !

N’oubliez pas, la concertation sur le projet de tunnel sous le Semnoz a été lancée et reste ouverte jusqu’au 31 décembre.

Vous pouvez donner votre avis sur https://liaisonsouest-lacannecy.fr/.

C’est important car :

Non, le projet n’est pas encore entériné !

– Ce projet va configurer votre territoire pour les dizaines d’années à venir

Vous avez la flemme de vous plonger dans les rapport trafic ou rapport atmo disponibles sur le site www.liaisonsouest-lacannecy.fr ?

On l’a fait pour vous et on vous fait part de quelques éléments qui nous ont marqués :

Tout d’abord, dans cette concertation, l’agglo et le département nous proposent… un tunnel + un BHNS, et c’est tout ! Pas d’alternative, pas de projet BHNS seul, pas d’étude tramway. Juste un tunnel auquel on a greffé un BHNS.

Ce BHNS (pour Bus à Haut Niveau de Service) nous intrigue.

En page 61 du rapport « modélisation du trafic » on apprend que:

« Le report modal [voiture particulière] > BHNS permettrait de diminuer de 32 à 64 voitures/h deux sens confondus le trafic sur la RD1508 entre Faverges et Annecy, ce qui représente un peu moins de 1% du trafic circulant sur la Rive Ouest du Lac en heure de pointe. »

Or ce BHNS c’est 68 millions d’euros d’investissement + 5,7 millions d’euros de fonctionnement par an. Tout ça pour 1% des gens qui se déplacent en rive ouest, soit certainement pas beaucoup plus que le car actuel.

Chez Roule & Co on aime les transports en commun, beaucoup plus que le transport tout seul dans sa voiture. Mais là, on pense vraiment que le BHNS, c’est le greenwashing du tunnel !

Pourquoi faire ce BHNS si on creuse le tunnel. Pourquoi ne pas étudier un BHNS seul, sans tunnel ?

Dans ce même rapport « modélisation de trafic », il est intéressant de regarder les chiffres de près:

Aux Marquisats, il passe aujourd’hui en heure de pointe du matin 1255 véhicules / h. Et tout le monde s’accorde à dire que c’est beaucoup trop !

A Saint Jorioz, sur le même créneau horaire, il passera :

– En 2023, 760 véhicules / h

– En 2030 si on ne fait pas de tunnel, 780 véhicules / h

– En 2030 si on fait un tunnel : 1260 véhicules / h. Par contre on ne voit noté nulle part que c’est beaucoup trop.

Donc, habitants de Saint-Jorioz, préparez-vous à voir passer encore plus de pare-chocs devant vos fenêtres !

L’amélioration des réseaux routiers incite les gens à faire leur trajet en voiture et surtout pas en transport en commun ni à vélo. Ce n’est pas une découverte, nos élus le savent très bien et ils ont même payé en 2012 un bureau d’étude allemand – TTK – qui le leur a clairement stipulé :

« Avec l’amélioration du réseau routier, pourquoi en effet abandonner la voiture pour utiliser les transports en commun ? ».

TTK préconise plutôt de renforcer les transports en commun, notamment avec un TCSP (Trasnport en Commun en Site Propre) en rive ouest du lac. TTK préconise également de développer l’usage du vélo et en aucun cas de favoriser les projets routiers. Ce rapport est disponible sur https://liaisonsouest-lacannecy.fr/documentation/etudes-externes/

On vous laisse méditer ces premiers éléments et on vous invite à ouvrir l’œil sur nos prochaines newsletters, à nous suivre sur facebook, à donner votre avis sur www.liaisonsouest-lacannecy.fr et à en parler autour de vous !

Comptage des cyclistes / septembre 2018

Les 25 et 27 septembre matin, la commission circulation de Roule & Co, avec l’aide de bénévoles, a organisé un comptage de cyclistes se rendant au travail, sur différents points d’Annecy. 1323 cyclistes ont été comptés, en 2 fois 1h de comptage.
L’objectif est de mesurer l’évolution de ces chiffres sur une même année, et sur plusieurs années.
Voici les résultats en détail: comptage vélo automne 2018 Annecy Roule & Co
Vous pouvez retrouver les chiffres du comptage du printemps 2018: comptage vélo printemps 2018 v2