Bourse aux vélos le samedi 9 avril

Roule & Co organise une bourse aux vélos  le samedi 9 avril, dans le cadre de la semaine du développement durable de la ville d’Annecy
Vous souhaitez vendre ou acheter un vélo ?  C’est le moment, c’est  la rentrée  !
Samedi 9 avril , place des Arts à Cran-Gevrier (sous la place Chorus, en face du cercle de l’eau, avenue des Harmonies)

Dépôt des vélos à vendre: à partir de 8h
Pièce d’identité obligatoire pour le dépôt des vélos
Tout vélo déposé doit être en bon état, Roule & Co se réserve le droit de refuser les vélos en mauvais état
Retrait des vélos invendus ou de l’argent de la vente: de 15h30 à 16h30
Commission de 10% sur la vente des vélos
Pas de frais de dépôt

Les mineurs doivent être accompagnés d’une personne majeure pour tout dépôt de vélo

Vente des vélosde 11h à 15h30
Tous les vélos mis en vente seront diagnostiqués par nos mécanos bénévoles !

Moyens de paiement: espèces (distributeurs de billets sur la place) ou CB à partir de 200€. Pas de paiement par chèque

Fiche de renseignement à remplir pour vendre un vélo : fiche de renseignements 2022

Règlement de vente : reglement de fonctionnement 2022

Nous recherchons également des bénévoles pour cette journée (acceuil, diagnostic, enregistrement et vente des vélos)

Pour tout renseignement: 07 69 02 07 81 ou info@roule-co.org

Communiqué de presse : résultats du baromètre des villes cyclables 2021

COMMUNIQUE DE PRESSE BAROMETRES DES VILLES CYCLABLES : Annecy en bonne position, mais les cyclistes ne se sentent toujours pas en sécurité

À l’automne dernier, près de 1 500 Annéciens ont pris part à la plus grande enquête citoyenne sur le vélo dans le monde (277 000 contributions reçues à l’échelle nationale), le Baromètre des villes cyclables, afin de donner leur avis sur la cyclabilité de la ville.

Cette enquête de grande ampleur permet de dresser un tableau précis du ressenti des cyclistes du quotidien à Annecy.

Un “climat vélo” jugé favorable

Le premier enseignement est le “climat vélo” jugé “Plutôt favorable” dans notre ville, avec une nette progression par rapport à 2019, la note moyenne passant de 3,15 à 3,69 (sur 5) ; près de 70 % des répondants estiment que la situation pour les vélos s’est un peu ou beaucoup améliorée.
Au niveau national, Annecy arrive à la quatrième place des villes de plus de 100 000 habitants ; une belle performance face aux 37 autres communes de la catégorie, représentant près de 10 millions d’habitants.

Image enquete

Dans le détail, toutes les thématiques sondées sont en progression. Ces progrès sont jugés particulièrement importants dans l’écoute des besoins des usagers, et les efforts en faveur du vélo ; c’est aussi là-dessus qu’Annecy se démarque le plus nettement des autres villes de sa catégorie.

On notera également le bon score obtenu concernant le confort et certaines facilités offertes aux cyclistes dans notre ville : double-sens cyclables dans les rues à sens unique, stationnement sécurisé en nombre… Tout ceci contribue à lever des freins au développement des déplacements à vélo.

En revanche, la progression et la comparaison favorable avec les autres villes concernant la sécurité ne doivent pas masquer les lacunes toujours importantes dans ce domaine. Ainsi, les répondants se montrent particulièrement sévères sur les conditions de circulation offertes aux enfants et personnes âgées, pour lesquels se déplacer à vélo apparaît très peu sûr. Cela est notamment dû à des carrefours et ronds-points jugés dangereux, tout comme des grands axes perçus comme peu cyclables, avec un trafic motorisé trop important et rapide.
Il n’est donc pas surprenant de voir les cyclistes annéciens plébisciter, à plus de 60 %, la mise en place d’un réseau cyclable complet et sans coupure comme mesure prioritaire pour améliorer la pratique du vélo.

Cartographie des résultats

Ces éléments se retrouvent sur la carte “Priorités et progrès” du baromètre.

L’avenue de Genève, comme en 2019, fait figure d’axe problématique majeur pour les cyclistes annéciens, tout comme la quasi-totalité des carrefours et ronds-points à l’intérieur de la rocade.
On notera également que, malgré les améliorations récentes, la zone Hôtel de Ville / Bonlieu reste un point dur pour la circulation à vélo.

carto 1

En progrès, on retrouve sans surprise les zones qui ont bénéficié de nouveaux aménagements cyclables de qualité, en tête desquelles le quai des Marquisats et le pont de la Halle, mais aussi avenue Gambetta ou rue des Ecureuils. Les deux “coronapistes”, désormais pérennisées, du boulevard Decouz et de l’avenue du Rhône sont également très appréciées des pratiquants annéciens.
carto 2

Et autour d’Annecy ?

Au-delà d’Annecy, ce sont 5 communes de l’agglomération qui ont obtenu les 50 réponses leur permettant d’être classées, avec un bilan très mitigé : Epagny Metz-Tessy, Groisy, Poisy, Villaz et Fillière. Si Epagny Metz-Tessy est jugée plutôt favorablement dans sa catégorie, le climat vélo y reste “Plutôt défavorable” ; les autres communes présentent un score parfois bien en-deçà des autres villes de leur catégorie.
Des efforts sont donc nécessaires dans toute l’agglomération pour offrir les conditions qui permettront aux Grands Annéciens de troquer leur véhicule motorisé pour un mode de déplacement actif.
images villes voisines

Le point de vue de Roule & Co

Ces bons résultats d’ensemble viennent confirmer le diagnostic établi par Roule & Co il y a quelques mois, lorsque nous faisions un bilan du début de mandat de la nouvelle équipe municipale : des efforts concrets et appréciés sont faits par la municipalité en faveur du vélo. La hausse du nombre de pratiquants relevée lors de nos opérations de comptage (+18 % par an) est le marqueur d’un climat plus favorable au vélo dans les rues de notre ville.

Mais il apparaît de manière évidente qu’un développement plus ambitieux des aménagements cyclables sécurisés et continus est indispensable pour que l’objectif du Plan de Déplacement Urbain de multiplier par 5 la part modale vélo d’ici 2030 puisse être atteint.

Le Schéma Directeur Cyclable du Grand Annecy, en cours d’élaboration, s’est d’ores et déjà trop fait attendre, retardant le lancement de projets d’aménagements cyclables structurants pour Annecy et l’agglomération.
Un réseau continu est nécessaire pour permettre à des pratiquants de tous âges et tous niveaux de basculer vers une mobilité douce, en sécurité.

Nos voisins chambériens et grenoblois nous montrent la voie avec leurs excellents résultats – et si Annecy les rattrapait au baromètre 2023 ? Chiche !

Retrouvez tous les résultats nationaux du baromètre 2021

CP résultats du baromètre des villes cyclables 2022

Communiqué de presse – Bilan à 1 an de mandat de la mairie d’Annecy

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Point d’étape du programme vélo de la ville d’Annecy : après 1 an de mandat, de réel progrès mais d’aménagements structurants engagés

 

Le 8 novembre 2021
 

Lors des élections municipales de l’année dernière, la Fédération des Usagers de la Bicyclette, associée localement à Roule et Co, a proposé à tous les candidats de s’engager sur une liste d’actions visant à développer l’usage du vélo en ville. La liste Réveillons Annecy s’était engagée sur 32 mesures à mener au cours de leur mandat (détail disponible sur ce site : https://municipales2020.parlons-velo.fr/s/338) .

 Cinq grands thèmes étaient évoqués :

– Adopter (ou renouveler) un plan vélo local ambitieux, financé et concerté, dès le début du mandat
– Développer un réseau cyclable cohérent
– Construire une ville agréable à vivre pour toutes et tous
– Actionner tous les leviers nécessaires au développement du vélo
– Promouvoir une culture vélo

Nous proposons de faire un premier point d’étape, après cette première année de mandat de la nouvelle équipe municipale, pour rendre compte des réalisations et des actions qui restent encore à mener au cours des cinq prochaines années.

Tous les cyclistes annéciens ont pu le remarquer, des progrès ont été faits. Trois pistes cyclables nées après le confinement ont été en partie pérennisées (pont de l’avenue du Rhône, bord du lac/Mairie et boulevard Decouz), des SAS vélo et des pictogrammes de cyclistes au milieu des ronds-points ont fleuri partout dans la ville. Passage à 30km/h de plusieurs avenues principales. Le nombre de stationnement pour les vélos a largement augmenté en voirie (même si les box sécurisés ne sont pas encore en place) et diverses demandes d’aménagement ponctuel ont été réalisées rapidement par la nouvelle municipalité. D’autres actions comme une campagne de promotion de l’usage du vélo sur les panneaux d’affichage publicitaire de la ville, ainsi que le subventionnement d’écoles élémentaires pour la formation de leurs écoliers sont à mettre au crédit de la commune.

 
De son côté, l’agglomération du Grand Annecy a également œuvré à faciliter l’accès au vélo pour tous grâce à son service de location “vélonecy” avec un parc de Vélo à Assistance Électrique en augmentation, ainsi qu’une prime pour l’achat de vélo lancé en 2021. “Mobil’été” de l’agglo a permis de donner la priorité aux mobilités douces ou partagées.

 
Nous attendons cependant un véritable changement de braquet avec le nouveau schéma directeur cyclable du Grand Annecy, qui sera prochainement voté. Notamment des investissements dans un réseau structurant et sécurisé, tel que celui présenté dans le programme électoral de la liste Réveillons Annecy. Pour amener la part des déplacements effectués en vélo de 2 à 10 % d’ici 2030 (objectif annoncé du Plan de Déplacements Urbains du Grand Annecy), il faut un véritable programme avec des financements à la hauteur des ambitions, qui ne doivent pas souffrir des projets de transports en commun.

 
Au-delà des infrastructures cyclables, ces investissements doivent permettre par exemple de soutenir le programme Savoir Rouler dans les écoles de la ville, et de répondre à la forte demande de ceux qui comptent sur l’aide à l’achat vélo du Grand Annecy pour s’équiper.

L’augmentation du nombre de cyclistes réguliers (plus de 30% entre 2019 et 2021 constatés lors des comptages de Roule et Co) est la preuve que les habitudes évoluent et que les attentes des habitants sont fortes.

Dans les commentaires accompagnant les 32 mesures, Réveillons Annecy a évalué à 25 millions d’euros les investissements d’infrastructure nécessaires pour rattraper le retard des 15 dernières années. Combien ont été engagés à ce jour par la ville, l’agglomération et le Département ? Ces instances sont élues pour 6 ans, il n’y a pas de temps à perdre !

 

CP bilan post mandat R&Co novembre 2021