La piste cyclable de hôtel de ville – Annecy

Vous l’avez sûrement déjà empruntée, vous en avez forcément entendu parler… la piste cyclable du quai Eustache Chappuis est opérationnelle depuis quelques semaines.
Cette piste vient apporter une solution efficace et sûre aux cyclistes à un endroit qui apparaissait depuis longtemps comme l’une des principales discontinuités cyclables d’Annecy. Ainsi l’axe Marquisats-Bonlieu remontait en tête des points noirs des usagers dans le Baromètre des Villes Cyclables de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette), réalisé en 2019, avec 2000 répondants pour Annecy.
Roule&Co se félicite donc de la mise en place de cette piste tant attendue, qui permet de boucler le tour du lac dans Annecy, en reliant la voie verte de la rive ouest à la piste cyclable longeant le Pâquier. C’est ce type d’aménagement qui permettra à un nombre croissant d’Annéciens et d’habitants des communes voisines de délaisser leur voiture individuelle pour se déplacer plus souvent à vélo.
En rendant le pont de la Halle, les jardins de l’Europe, le pont des Amours… aux piétons, ce sont toutes les mobilités actives qui y gagnent. Aussi, nous appelons les cyclistes à emprunter cet aménagement de manière responsable, et bien entendu à profiter des « Cédez-le-passage cyclistes au feu » avec la prudence qui s’impose. Cette piste cyclable est aujourd’hui une expérimentation; nous pouvons tous contribuer à son acceptation dans cette phase d’adaptation, afin qu’elle puisse être pérennisée.

Cet aménagement fait l’objet de nombreux débats, certains se félicitant de sa mise en place, d’autres l’accusant d’aggraver les bouchons de la rive ouest, qui existent pourtant depuis de nombreuses années. Une pétition a été créée pour que ceux qui le souhaitent puisse exprimer leur soutien à la piste cyclable; vous pouvez ajouter votre nom, et pourquoi pas un commentaire, sur https://www.change.org/p/habitants-annecy-pour-le-maintien-de-la-piste-cyclable-p%C3%A2quier-marquisats

Réponse à l’article du DL du 09/07/20 au sujet du recours de M.Rigaut

Roule & Co a appris via la presse et l’article du Dauphiné Libéré en date du 9 juillet 2020 que la coordinatrice de notre association était mentionnée dans le recours déposé par M.Rigaut pour l’annulation des élections municipales. Il lui est reproché un présupposé conflit d’intérêt « de nature à fausser le jugement des électeurs », entre la fonction professionnelle de notre coordinatrice, et sa place de colistière sur la liste Reveillons Annecy. Cette mise en cause fait suite à un courriel du 10 février 2020 ( texte intégral ci-dessous).

Le courriel en question n’est autre que le communiqué de presse adressé aux journalistes du territoire, informant de l’organisation par l’Association Roule et Co d’une conférence avec M. Olivier Razemon, journaliste indépendant, sur le thème « Pourquoi la ville a besoin du vélo ».

Ce courriel du 10/02 a été signé par notre coordinatrice avec la mention « Alvine Bissery, coordinatrice de Roule & Co », qui est, de par ses fonctions professionnelles, en charge de ce type de communication. Nous rappelons que Roule&co est dirigée par un Conseil d’Administration, et insistons sur le fait que notre coordinatrice applique les décisions de ce dernier.

En tant qu’association militant pour la mobilité vélo et à la veille des élections municipales, il était important que nous sensibilisions les électeurs et candidats pour mettre en lumière les enjeux et l’importance de la politique cyclable pour l’avenir d’Annecy.

Roule & Co est également membre de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette), réseau qui a incité ses associations membres à porter le vélo sur le devant de la scène médiatique lors de la campagne municipales, notamment via le questionnaire « parlons vélo » qui a été proposé à tous les candidats aux élections municipales.

C’est pourquoi nous avions décidé de faire intervenir un journaliste spécialiste de la mobilité, auteur d’un plaidoyer pour une transition cyclable (Le Pouvoir de la pédale (2014) aux éditions Rue de l’échiquier) et publiant depuis plus de 15 ans des articles dans Le Monde, concernant notamment les questions des transports et des modes de vie en milieu urbain.

Lors de sa conférence du 20/02, M. Razemon a apporté un éclairage extérieur sur les éléments clés d’« une politique cyclable réussie ». L’objectif n’était pas de porter un jugement sur la politique cyclable de la ville d’Annecy, mais de donner les clés d’une « culture » cyclable à destination des élus.

Roule & Co a toujours fait le choix d’être apolitique, et n’a jamais donné de consignes de vote pour les élections municipales (pour aucune élection d’ailleurs). Depuis 10 ans, Roule &Co se veut porte-parole des cyclistes du quotidien, et a pour objectif de travailler avec les collectivités pour l’amélioration des infrastructures cyclables et de la politique cyclable.

Roule & Co est et restera toujours politiquement indépendante et libre dans ses propos, quelle que soit la municipalité, pour que progresse l’utilisation du vélo sur le territoire.

Le conseil d’administration de Roule & Co

Article du DL du 9 juillet 2020:article DL 090720

(Texte intégral du courriel du 10 février 2020 :

Porté par des associations comme Roule & Co depuis des années, rendu crédible par le Plan Vélo du gouvernement en 2018, sur-médiatisé par les grèves de décembre, le vélo occupe aujourd’hui le devant de la scène dans les élections municipales de mars.

Aucun candidat de ville – petite ou grande – n’ose dévoiler un programme ne promettant pas des kilomètres de pistes cyclables.

Annecy, dont la mobilité est plus qu’ailleurs au centre de la campagne, n’échappe pas à la règle, même si tous les candidats n’ont pas encore dévoilé leur programme.

Seulement voilà, un aménagement mal conçu, débouchant sur une intersection noyée sous le trafic motorisé, non entretenu ne permettra pas au vélo de se développer. Une politique cyclable omettant de communiquer sur les avantages du vélo, ne le valorisant pas auprès des scolaires, ne proposant pas de stationnement sécurisé ne servira à rien. Surtout, une politique de mobilité continuant à favoriser l’usage de la voiture en ville annihilera tous les efforts faits en faveur du vélo.

Pour nous aider – électeurs et candidats – à y voir plus clair, Roule & Co vous invite à la conférence d’Olivier Razemon intitulée « Pourquoi la ville a besoin du vélo ? », le jeudi 20 février à 19h, salle des Eaux et Forêts.

Olivier Razemon est journaliste indépendant spécialisé dans la mobilité du quotidien. Collaborant avec le quotidien Le Monde, auteur du blog « L’interconnexion n’est plus assurée » et de plusieurs ouvrages de référence dont « Le pouvoir de la pédale », il viendra nous éclairer sur l’importance de développer un politique cyclable et sur les moyens de la rendre efficace.

Alvine Bissery

Coordinatrice Roule & Co